Catégorie : Nouvelles

La Disparition

La Disparition

À Olga M.   Milan était chaude et silencieuse, dans la torpeur de l’été 1940. Contre l’avis de l’opinion publique, contre celui du Roi Victor-Emmanuel III, et contre l’avis même de Galeazzo Ciano, époux de la fille aînée de Mussolini, et tristement célèbre ministre des Affaires étrangères du régime fasciste, l’Italie venait de déclarer la…

Read More Lire la suite

À toute allure

À toute allure

La Citroën C6 du ministre filait à toute allure dans Paris, précédée de deux motards de la police, et entourée de plusieurs véhicules de sécurité. Les cris stridents des sirènes du convoi intimaient ainsi aux véhicules de dégager la voie en urgence, lesquels se garaient tant bien que mal sur les cotés de l’avenue, empiétant…

Read More Lire la suite

Je m’en fous que tu sois mort, Gabriel Garcia Marquez

Je m’en fous que tu sois mort, Gabriel Garcia Marquez

Je m’en fous que tu sois mort, Gabriel Garcia Marquez. Avec ma lampe de poche, j’ai traversé l’Amazonie plusieurs fois en large et en travers, à dos de mule et en pirogue pourrie, je suis allé au bordel à Caracas, j’ai rencontré des dictateurs, j’ai traversé des révolutions, j’ai croisé des fantômes, des cochons qui…

Read More Lire la suite

L’intrus

L’intrus

Lorsque je suis entré dans la chambre, par la fenêtre ouverte, elle dormait, étendue nue sur le lit. Promesse de vie au gouffre obscur et inconnu du dehors où il faisait nuit noire, c’est une faible lueur qui m’avait attiré là. J’avais ménagé le silence, pour ne point éveiller son corps interminable. Elle aurait tressaillit…

Read More Lire la suite

Le siège de Casal

Le siège de Casal

…Ou comment le jeune Roberto de la Grive, fit la rencontre du Marquis de Saint-Savin, et appris de ce dernier comment s’affrontent les atours divers du siège de Casal, et des jupons de noblesse Monsieur le Marquis de Saint-Savin, esthète et poète, libertin, bretteur et guerroyeur, n’aimait rien guère plus que de croiser le fer…

Read More Lire la suite

Le village des eaux

Le village des eaux

À Anna V. Prologue Je m’appelle Antoine Frénaud et je suis chercheur en hydrobiologie à l’université de Savoie. Ce n’est pas du tout mon métier que d’écrire autrement qu’en langage scientifique et, s’il faut que je raconte mon histoire, ce sera certainement sans talent de conteur. Il s’agit d’une histoire dans mon histoire, et comment…

Read More Lire la suite

L’homme sur le banc

L’homme sur le banc

Il faisait encore nuit, il faisait déjà jour. L’immense machine du monde se mua en cendres. Le matin des hommes fut sévère, écartelé. Les tendres sucions du temps s’éteignirent de concert. Comme un goût de chaos. Il n’y eut plus que quelques insectes, épars, qui virevoltèrent autour de lui. L’homme s’assit sur un banc. Il…

Read More Lire la suite

La petite musique

La petite musique

Anna-Maria Parèdes, fille de Joaquim Alejandro Parèdes, ambassadeur d’Espagne au Venezuela de 1814 à 1830, était, à l’âge de dix huit ans, certainement la plus belle des andalouses à avoir posé un pied sur le continent sud-américain. Joaquim Alejandro Parèdes fut nommé ambassadeur après que José Tomás Boves, fidèle à la couronne d’Espagne, vainquit Simon…

Read More Lire la suite