Maryse Présidente !

Maryse Présidente !

Il n’aura échappé à personne que Maryse Joissains-Masini, maire UMP d’Aix en Provence, a demandé au Conseil constitutionnel d’annuler la présidentielle. François Hollande, c’est un « danger pour la République« , vous vous rendez-compte, « cet homme n’a jamais fait la démonstration qu’il ait réussi quelque chose dans sa vie« .

Il faut comprendre ici la puissance de l’analyse de Maryse Joissains-Masini qui, si elle n’a pas fait HEC ou l’ENA comme François Hollande, a par contre été guichetière à la Sécurité sociale – option géostratégies et prospectives économiques internationales – avant de devenir avocate, comme notre cher futur ex-président sauveur Nicolas.

Maryse est une femme de conviction, pas comme son communiste de père qui fut garde du corps de Maurice Thorez. Son expérience en matière d’annulation d’élection a de quoi faire trembler François Hollande : son époux, Alain Joissains, a en effet été élu maire d’Aix-en-Provence le 29 juin 1978 après une annulation de l’élection par le Conseil d’État. Puis une seconde annulation l’a fait réélire dès le 1er tour. On voit ici que dans la famille Joissains, l’expérience des annulations d’élections ne date pas d’hier. S’il existait un diplôme en annulations électorales, les Joissains-Masini seraient au bas mot maîtres de conférences.

Grâce à Alain Joissains maire d’Aix en Provence, halte au gaspillage, stop l’assistanat ! Il coupe les subventions du Relais, un centre culturel créé en 1971 et nomme l’ultra-libéral Gérard Bramoullé aux finances de la communauté d’agglomérations et de la technopole.

Passons sur les calomnies parues dans le Canard enchaîné en janvier 1983 qui révèlent que monsieur le maire son mari aurait financé une partie de la villa du papa de Maryse sur les hauteurs de Saint-Antonin sur-Bayon avec l’argent de la municipalité, ce ne sont comme d’habitude dans ce Canard déchainé que calomnies, billevesées, complots, machinations et autres lynchages politico-médiatiques.

Bon d’accord, Alain est condamné en appel à deux ans de prison avec sursis pour recel, mais comme le dit Maryse, il est hors de question de laisser les gens de culture dépenser inconsidérément l’argent du contribuable, n’en déplaise au rapport de ces calomniateurs de la chambre régionale des comptes qui font état de la mauvais gestion de la ville.

Grâce à un un savant jeu de chaises musicales qui ferait passer Taratata pour une soirée à la salle des fêtes de Brie-sur-Yvette, c’est désormais Maryse qui se présente aux municipales d’Aix en Provence. Sa victoire en 2001 est un véritable ras-de-marée puisqu’elle est élue avec 50,61 % des suffrages, ce qui lui permet par ailleurs de recruter un directeur de cabinet du maire hors-pair : son mari. Et afin de se consacrer exclusivement à Aix, elle devient également député en 2002, puis est réélue en 2007.

Son époux Alain partira finalement en retraite bien méritée en 2008, suite à l’annulation de son contrat par le tribunal administratif de Marseille pour rémunération excessive.

Le 8 juin 2009, le Conseil d’État invalide l’élection 2008 de Maryse à la mairie, au motif : « d’imputations injurieuses et diffamatoires mettant en cause la vie privée ou la probité des membres de cette liste, propos et insinuations inadmissibles ayant pu fausser le résultat du scrutin », suite à la découverte d’un tract anonyme dans lequel le candidat du Modem François-Xavier de Peretti et deux adjoints au maire UMP étaient qualifiés de « gay pride ».

Tout le monde l’aura compris, Maryse est une femme dont la probité et l’intégrité n’ont d’égales que la rigueur et l’honnêteté intellectuelle, le tout complété d’une expérience à nulle autre pareille en matière d’annulation d’élections. Je serais François Hollande, j’y réfléchirais à deux fois avant de refuser de démissionner illico presto pronto. Et s’il recouvre la raison devant les arguments imparables et implacables de Maryse, ce que nous ne pouvons que souhaiter, je propose que sur le champ, il lui laisse la place à la tête du pays.

Maryse, présidente !

Ça ça aurait de la gueule.

Sources :

  • http://www.ipsos.fr/municipales2001/Aixenprovence/aixenprovence.htm
  • http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2009-06-08/le-conseil-d-etat-annule-les-municipales/917/0/350729
  • http://www.lexpress.fr/region/a-aix-l-ump-vole-au-secours-de-la-candidate-joissains_774960.html
  • http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2007-01-22/aix-en-provence-la-surprise-joissains/917/0/68974
  • http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/09/97001-20120509FILWWW00599-hollande-illegitime-pour-une-maire-ump.php

2 Responsesto “Maryse Présidente !”

  1. Zazie de mars dit :

    Tout le monde l’aura compris ;).. Comme tous les gens de par ici ont compris depuis toujours que sa bêtise n’a d’égale que sa vulgarité…

  2. Brigitte GUILLAUME dit :

    Aix-en-Provence a sa Nadine Morano! Chacun sa croix

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 5 =