Catégorie : Epistolaire

Lettre du Calife de l’État Islamique, M. Al-Baghdadi, au Président de la République Française, M. Hollande.

Lettre du Calife de l’État Islamique, M. Al-Baghdadi, au Président de la République Française, M. Hollande.

[Je reproduis ici tel quel un mail étrange reçu probablement par erreur et repêché dans les spams le 14 avril 2015] ——————————————————————————————————————————     Abou Bakr al-Baghdadi État islamique en Irak et au Levant Quelque part entre la Syrie, l’Irak, et chez vous.       Monsieur Le Président de la République française,    …

Read More Lire la suite

Copé comme cochon, ou la part du gâteau de Jean-François.

Copé comme cochon, ou la part du gâteau de Jean-François.

Mon cher Jeff, Tu permettras tout d’abord, parce que je suis ton dévoué, que je te rende un hommage appuyé, à toi qui aime tant parler d’identité nationale et critiquer les étrangers, en t’appelant « mon cher Jeff ». J’avais bien pensé à « mon cher Copelovici » ainsi que s’appelait ton grand-père Marcu Hirs Copelovici, avant…

Read More Lire la suite

La confession d’Éric Besson

La confession d’Éric Besson

Pour tout vous avouer, il faut dire que ça avait plutôt mal commencé. J’étais à peine venu au monde ce 2 avril 1958 en plein Marrakech que déjà, j’étais entouré de marocains, avec pas vraiment une apparence d’identité nationale. Et là-bas, c’est une réserve, comme dirait Brice. Certes, maman était d’origine libanaise, mais heureusement papa…

Read More Lire la suite

Tragi-comédie : Pourquoi je voterai Nicolas Sarkozy le 06 mai 2012.

Tragi-comédie : Pourquoi je voterai Nicolas Sarkozy le 06 mai 2012.

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Française, Nicolas Paul Stéphane Sarkozÿ de Nagy-Bocsa. Cher Nicolas Paul Stéphane, J’ai entendu hier soir dans mon poste de télévision votre conseiller spécial Monsieur Henri Guaino rappeler aux journalistes, lesquels ont pour une fois tiqué plus que lui, que vous aviez tout de même sauvé trois…

Read More Lire la suite

Ma chère Marine,

Ma chère Marine,

Ma chère Marine, Enfin ma chère Marion Anne Perrine, (je me permets de laisser de coté ton nom de scène, ici on est dans l’intime) J’ai vu ton score au premier tour de l’élection présidentielle française, et je dois dire que ça leur a bien piqué l’œil, à la droite, même si je sais que…

Read More Lire la suite