Cachez ces lance-missiles que je ne saurais voir.

Cachez ces lance-missiles que je ne saurais voir.

C’est après de longues années de conquête du Bassin d’Arcachon par une foultitude de touristes venus de tous les horizons déverser des litres d’hydrocarbures dans l’écosystème (à commencer par l’ex-premier des français) qu’il a fallu se rendre à l’évidence : le Bassin d’Arcachon croule sous les hordes de touristes, les bouchons automobiles sont légions en juillet/août, tout est complet, il va falloir descendre plus au sud pour polluer et se dorer la pilule au soleil.

Bassin Arcachon - Lac Cazaux

Ça tombe bien, sous le Bassin d’Arcachon, il y a le lac de Cazaux et Sanguinet, un des grands lacs landais, le long du littoral Aquitain, à quelques encablures de l’océan. Situé au cœur de plusieurs Forets Domaniales, ce lac est des plus commodes pour les personnes âgées et les familles avec enfants en bas-âge qui privilégient le calme d’une eau moins tumultueuse à celle de l’Atlantique, célèbre pour ses « baïnes » parfois mortelles pour qui – une fois qu’il est pris dedans – ferait l’erreur de paniquer. Point de vagues sur le Lac de Cazaux/Sanguinet/Biscarrosse, c’est une immense flaque.

lac-de-Sanguinet

En quelques années, le prix des maisons des villes qui bordent cet immense plan d’eau, La Teste de Buch, Sanguinet, Biscarrosse a plus que doublé, m’a expliqué une amie qui est propriétaire à quelques centaines de mètres du Lac, et chez qui j’ai passé quelques jours.

Sur le lac de Cazaux/Sanguinet/Biscarrosse, on trouve toute la panoplie des joies nautiques :

ou3

Et outre les véliplanchistes, les accros au kitesurf, les nageurs, les pécheurs, les skieurs nautiques, les bateaux à voile (rares) et à moteurs (légion), la ville de Biscarrosse arbore même fièrement de multiples panneaux : « Biscarrosse capitale de l’Hydravion ».

J’ai donc récupéré un plan de la zone édité par la commune de Biscarrosse, avec la liste des randonnées et pistes cyclables, histoire d’aller me promener un peu en cycle, et contempler mes contemporains en train de rôtir au soleil sous des kilomètres de crème solaire.

out2

En lisant ce plan avec attention, on y découvre deux zones militaires appelées C.E.L.M : Centre d’essais des Landes et de Méditerranée (Zone Militaire) situées entre l’Atlantique et les trois Lacs (Lac Nord de Biscarrosse-Sanguinet-Cazaux – Petit Lac de Biscarrosse – Lac Sud Latécoère de Biscarrosse-Parentis)

Biscarosse

Essais militaires, certes, mais essais de quoi ? C’est donc avec une curiosité non feinte que j’ai effectué une petite recherche Wikipédia sur le C.E.L.M.

Certes, tout un chacun sait bien que notre chère armée française (je ne me lasse pas de la complimenter et d’en dire le plus grand bien – ayant moyennement envie de me les mettre à dos, eux ou la DCRI – je précise) ne s’appelle pas la Grande Muette pour rien.

La première réponse qui sort dans Wikipédia est ceci :

Capture du 2013-08-09 14:33:55

J’avoue que là j’ai « explosé » de rire.

En plein milieu de multiples sites balnéaires blindés de monde, se trouve donc le centre d’essais des Landes (CEL) qui permet de tester à la fois des engins tactiques, des missiles tactiques nucléaires (300 km de portée) et des missiles stratégiques (3 000 km de portée). Au total, nous apprend Wikipédia, plus de 9 000 essais en vol de missiles et 900 tirs sur les rails de simulation dynamique ont été réalisés au CEL en 40 ans. Sans qu’il y ait eu le moindre problème, semble-t-il, mais surtout, sans que les dizaines de milliers de touristes qui affluent chaque année ne se doutent le moins du monde qu’à quelques centaines de mètres de leurs campings, on fait joujou avec des essais de missiles nucléaires tactique.

On ne peut que faire confiance à l’armée française (je vous aime – kiss – bisous – love) mais ce qui me fait profondément poiler dans cette affaire, c’est le petit tour de passe-passe de la carte que propose l’Office de Tourisme de Biscarrosse aux estivants.

Sur la carte, donc le « C.E.L.MCentre d’Essais de lancement de missiles » est devenu comme par magie le « C.E.L.M. – Centre d’Essais des Landes et de Méditerranée ».

Sachez que ce n’est pas par peur d’effrayer les touristes, c’est juste parce qu’à l’Office de tourisme de Biscarrosse, on a un sens aigu de la poésie.

Ben oui, qu’est ce que vous alliez vous imaginer, se baigner entre les essais de tirs de missiles nucléaires, on voit mal qui ça pourrait effrayer…

image3

3 Responsesto “Cachez ces lance-missiles que je ne saurais voir.”

  1. domc dit :

    Centre d’Élevage de Lémuriens et de Marsupilamis.

  2. Auxi dit :

    J’ai connu le Lacanau des années 70, quand je vois ce que c’est devenu, j’en chialerais… Mais j’ignorais qu’en prime, les traîneurs de sabre testaient leurs joujoux ruineux de psychopathes fous furieux dans le coin. C’est complet !

  3. C.MLC dit :

    désolé mais c’est le nom donné par l’ Armée maintenant (le site est associé à celui de Méditerranée) je comprends votre humour… c’est moins effarouchant comme terme que « Lance Missiles »
    voir le vrai nom actuel « Landes Méditerranée »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + quatorze =